FAQ et Anecdotes Film

  • Sur le second DVD du film "La Beuze" consacré aux bonus du film, choisissez la partie Making-Of. Placez-vous sur "Menu" puis cliquez une fois en faut : le chiffre 7 sur la portière de la voiture apparaît en surbrillance. Validez et découvrez un petit délire extra-terrestre des deux compères en hommage à "La Soupe Aux Choux"
  • Il y a aussi un bonus caché sur le DVD de "La Soupe Aux Choux" : Menu principal, flèche gauche.
  • Louis de Funès a activement participé à l'adaptation du roman de René Fallet qu'il a littéralement adoré. C'est aussi lui qui a pensé au bruit de dindon de la Denrée. "Ces personnages sont vrais, épais, humains, avec tout ce que cela comporte: à la fois des vices et de la tendresse." disait-il.
  • Même s'il ne s'agit pas la de son premier film, c'est "La Soupe Aux Choux" qui fait découvrir Jacques Villeret au public. "Ce film peut être le début comme la fin de votre carrière" lui avait dit Louis de Funès lors du tournage.
  • Le tournage du film débuta pendant l'été 1980.
  • Dans son spectacle intitulé "Pas vu à la télé" (2001), Pascal Brunner retrace les 50 dernières années de ce siècle en chansons, imitations et sketches. Son entrée sur scène est précédée par l'apparition de La Denrée, avec en fond musical, le générique de "La Soupe Aux Choux". Un bien bel hommage.
  • La collaboration De Funès-Jean Girault était très ancienne. Depuis "L'avare" cependant, le premier s'occupait plus particulièrement de la direction d'acteur (bien qu'au générique, il ne soit pas crédité comme metteur en scène), tandis que Jean Girault restait responsable de la partie technique. "La Soupe Aux Choux" fut leur avant-dernier film à tous deux.
  • En langage Berrichon, le terme "Denrée" est synonyme de calamité ou catastrophe.
  • Les extérieurs du film ont été tournés à Jaligny-sur-Besbre (03) ainsi que dans les studios "Eclair" d’Epinay-sur-Seine (93). Les 2 fermes, une rue et la soucoupe volante y ont été construites en dur.
  • C'était la première fois que Jean Carmel et Louis De Funès tournaient ensemble. Et pourtant, ils se connaissaient pratiquement depuis toujours. Jean Carmet avait rencontré De Funès alors que celui-ci n'était pas encore acteur, mais pianiste dans un bar. Et ensuite, au théâtre, dans des pièces où il n'avait qu'une phrase à dire.
  • Le village le plus proche s'appelle Jaligny et c'est au bistro de l'Hôtel de France que le Bombé est ridiculisé par les habitants du village a qui il décrit sa vision de la nuit passée. Pour info, Jaligny est situé à 35kms de Moulins.
  • Le film "La Soupe aux Choux" se nomme en Allemagne "Louis und seine außerirdischen Kohlköpfe".
  • Le Glaude a été prisonnier, il a voyagé, c'est pourquoi il ne parle pas comme le Bombé, avec l'accent du Centre.
  • Le chat du Bombé se nomme "Bonnot"
  • Le film "La Soupe aux Choux" se nomme en République Tchèque "Zelnacka".
  • Bien qu'ils se connaissent depuis longtemps, "La Soupe aux Choux" est le premier et unique film que tournèrent ensemble Louis De Funès et Jean Carmet.
  • La soucoupe volante a été imaginée par Guy Delécluse (connu aux USA pour avoir conçu la planète Kripton dans "Superman" et surnomé là-bas Flying Gipsy, le gitan volant). Elle a nécessité 4 mois de travail et a été construite a l'atelier 287. C'est beaucoup de travail au vu des 5 minutes d'effets spéciaux à l'écran...
  • Georges Fabre a doublé Louis de Funès dans le film mais on se demande toujours dans quelles scènes !
  • Le thème joué à 2 reprises à l'accordéon par le Bombé est celui de "La valse brune". On peut se demander s'il en connait un autre !
  • Jean Carmet a tourné dans deux autres films tirés d'un roman de René Fallet : "Le beaujolais nouveau est arrivé" (1978) avec aussi Michel Gallabru, Pierre Mondy, Michel Blanc etc.. ainsi que "Un idiot à Paris" (1967) avec Jean Lefebvre, Bernard Blier, Pierre Tornade etc..
  • Le Glaude a 70 ans. Sa femme lui a donné 2 garçons qu'il n'a pas revu depuis la mort de celle-ci.
  • Le Bombé n'a lui jamais été marié à cause de "sa bosse". C'est pour s'en consoler qu'il s'est mis à la pratique de l'accordéon.
  • Francine, la femme du Glaude, est décédée 10 ans avant l'action.
  • La Denrée vient de la planète OXO et a 70 ans lui aussi. En temps qu'Oxien 2ème Classe, sa tenue est Jaune avec Epaulettes rouges. En temps qu'Oxien 1ère Classe, sa tenue est Verte avec Epaulettes blanches.
  • Le 31 Juillet, pour son 66ème anniversaire, Louis de Funès s'est vu offir par l'équipe de tournage un téléphone à distance (?), une collection de films 8mm de Laurel et Hardy ainsi qu'un service de soupières aux formes et aux couleurs de Choux (original non ?).
  • Pour confectionner sa fameuse soupe aux choux, le Glaude utilise une variéte de printemps, le "Bacalan hâtif". Il s'agit d'un chou dit cabus (à tête ronde et à feuilles lisses) aussi appelé "Bacalan de Rennes". Il ressemble à la variété "Cœur de bœuf" mais avec une pomme plus haute et des feuilles ondulées. Il convient particulièrement aux climats maritimes et doux.
  • Avant de prendre leur retraite, le Bombé était puisatier et le Glaude sabotier. A-t-il confectionné lui même les sabots que les 2 compères portent pendant le film et qui ont l'air de les géner à en juger leur démarche ?
  • Le Bombé détient le record du pet le plus long : 7 secondes 91 centièmes ! En tout et malgrès les éclairs qu'ils provoquent, on peut entendre 13 pets dans le film pour une durée totale de 35 secondes 79 centièmes !
  • Le Glaude, Le Bombé et La Denrée boivent quelques Canons, Chopines et autres coups de Perniflard pendant le film :
    • Le Glaude : 16 (malgré ce qu'il déclare à sa défunte femme !)
    • Le Bombé : 8
    • La Denrée : 2
  • Le film "La Soupe aux Choux" se nomme en Pologne "Kapusniaczek".
  • La 2 Chevaux bleue de Catherine Lamouette est immatriculée "2310 QS 03" et la camionette, ou plutôt la bétaillère du maire, elle est immatriculée "432 PA 03".
  • Le 10 mai 1981, sur le tournage, Louis de Funès faillit bien avoir un infarctus lorqu'il apprit la défaite de Valéry Giscard d'Estaing aux élections présidentielles.

Il lui avait en effet apporté un soutien franc et massif...

  • Dans "La Soupe aux Choux", Louis de Funès retrouve à nouveau Claude Gensac qui a été très souvent sa compagne à l'écran, notament dans "Oscar", "Hibernatus", ou encore "Le gendarme se marie".
  • Jean Carmet interprètre ici le rôle d'un dénomé "Francis Chérasse". Or c'est aussi un Chérasse, Jean Chérasse plus précisément, qui l'a dirigé en 1962 dans le film "Clair de Lune à Maubeuge", avec une ribanbelle de comiques de l'époque parmi lesquels Louis de Funès, Bourvil, Claude Brasseur, Henry Salvador etc...
  • Pour réaliser le son des diverses flatulences, la production engagea des imitateurs (qui s'en serait douté ?), qui chacun leur tour faisaient des pets différents. Sur le plateau, les acteurs ont ri et ont beaucoup fait rire ! Louis de Funès et Jean Carmet écoutaient les différentes sonorités puis se les disputaient, prétextant tel ou tel argument:
    • "Celui-là est pour moi !" s'exclame de Funès
    • "Non, pour moi !" répond Carmet
    • "Mais écoute, il est gras comme les miens !" reprend l'un
    • "Il n'est pas gras, il est rond. Il me convient mieux !" ajoute l'autre
    • "Et celui là ?" interroge l'un
    • "Celui là est pour toi !" enchaîne l'autre
    • "Ah non, pas du tout !" certifie l'un
    • "Mais si, il est sec !" soutient l'autre...
  • René Fallet ne verra jamais le film tiré de son Best-Seller. Il est mort l'année suivant la sortie de "La Soupe aux Choux", à la fin du mois de Juillet 1982.
  • "La Soupe aux choux" sera l'avant-dernier film de Louis de Funès, emporté par une attaque cardiaque le 27 janvier 1983. Régulièrement sujet à des infarctus depuis sa première grande alerte en 1974, l'affaiblissement physique de l'acteur reste visible dans le film.
  • Globalement, Le film est assez fidèle au livre. Juste quelques coupes ont été effectuées afin de garder une constance dramatique au film. On peut également retrouver dans le livre toutes les citations célèbres que les auteurs du film ont suivi quasiment au mot près.
  • A sa sortie, le film a un résultat plutôt décevant: 1 million et demi d'entrées seulement. Sortis à la même période, "Le Professionnel" avec Jean Paul Belmondo et "La Boum" avec Sophie Marceau le devancent de plus de 2 millions d'entrées... Au final, "La Soupe Aux Choux" totalisera tout de même quelques 3.093.319 entrées, ce qui n'est pas rien !!

Commentaires

Les commentaires pour ce billet sont fermés.